• carrousel_fanny

    Le Voyage de Fanny, un film à voir avec les élèves

    D’après l'histoire vraie de Fanny Ben-Ami.
    1943, un groupe de huit enfants s’engage dans un dangereux périple à travers la France occupée pour rejoindre la frontière Suisse.
    Sortie en salles le 18 mai 2016.

  • CNRD

    Concours national de la résistance 2016-2017

    Le Concours national de la Résistance et de la Déportation vise à transmettre aux jeunes générations l'histoire et la mémoire de la Résistance et de la Déportation.
    Pour l'année 2016-2017, le thème retenu est : La négation de l'homme dans l'univers concentrationnaire nazi

  • Affiche Le Fils de Saul

    3 novembre 2015 : sortie nationale du film Le Fils de Saul

    Un dossier pédagogique, réalisé par le distributeur du film Ad Vitam et le Mémorial de la Shoah est proposé aux enseignants en amont d'une projection scolaire. Il aborde les thèmes suivants : le camp d’Auschwitz-Birkenau,le processus de sélection et de mise à mort des Juifs, ainsi que la fonction précise des Sonderkommandos.

  • primolevi audiolib

    Si c’est un homme, de Primo Levi - un livre audio lu par Raphaël Enthoven

    Si c’est un homme raconte l’expérience de son auteur dans le camp d’extermination d’Auschwitz. Au camp, Primo Levi observe tout. Il se souviendra de tout, racontera tout. Raphaël Enthoven, professeur de philosophie et animateur de radio et de télévision, en fait une lecture d’une grande justesse. Si c’est un homme est régulièrement au programme des collégiens et lycéens

  • L'exposition "Vision des camps d'Auschwitz-Birkenau par les jeunes franciliens"

    Des expositions itinérantes pour les établissements scolaires

    Le Mémorial a conçu une vingtaine d'expositions itinérantes sur l’histoire de la Shoah et les génocides du XXe siècle. Elles abordent les différentes thématiques de la Shoah illustrées par une iconographie comprenant des photographies d’époque mais également des documents d’archives, des cartes et des lexiques. Ces expositions peuvent être louées par les établissements scolaires qui en font la demande.

activité_home  

L’enseignement de l’histoire de la Shoah nécessite une formation solide et une préparation rigoureuse de la part des enseignants. Il reste essentiel de partir des textes officiels pour préparer son cours et de l’expérience de professeurs et pédagogues compétents.

Des lycéens dans l'exposition permanente du Mémorial de la Shoah

Crédit : Florence Brochoire

Visites des lieux de mémoire

Dans le prolongement des cours dispensés en classe, et en lien avec les programmes scolaires, le professeur peut choisir de confronter ses élèves avec des sites historiques. 

S'inscrire à la newsletter

Textes officiels

Les programmes officiels prévoient que la Shoah soit abordée en classe dès l’école élémentaire, puis approfondie à différents stades du parcours secondaire général, technologique et professionnel.

ACTUALITES

Le Voyage de Fanny, un film à voir avec les élèves

D’après l’histoire vraie de Fanny Ben-Ami. 1943, un groupe de huit enfants s’engage dans un dangereux périple à travers la France occupée pour rejoindre ...

Concours national de la Résistance 2015

Vecteur essentiel de transmission de la mémoire, le concours national de la Résistance et de la Déportation offre également aux élèves l'opportunité ...

Sortie nationale du film Le Fils de Saul, un dossier pédagogique créé pour les enseignants!

Octobre 1944, Auschwitz-Birkenau. Saul Ausländer est membre du Sonderkommando, ce groupe de prisonniers juifs isolé du reste du camp et forcé ...

Si c’est un homme, de Primo Levi - un livre audio lu par Raphaël Enthoven

 Primo Levi, 24 ans, juif, est arrêté en décembre 1943 en Italie alors qu’il entre en résistance. Déporté à Auschwitz, il y demeure plus ...

Les Lieux

Izieu maison

La Maison des enfants d'Izieu

 La Maison d'Izieu perpétue le souvenir des 105 enfants et des adultes juifs qui y avaient trouvé refuge à partir de mai 1943. Sur ordre de Klaus Barbie, quarante-quatre enfants et sept adultes furent arrêtés le 6 avril 1944, puis déportés. L’éducatrice Léa Feldblum fut l’unique survivante.